Présentation des Ateliers Marcotte

Jusqu’au milieu des années 80, l’histoire du quartier du Faubourg Saint Antoine se confond avec celle de l’industrie de l’ameublement. Les nombreux passages et cours intérieures fourmillent d’ateliers d’ébénistes, de bronziers, de ciseleurs et autres professions qui forment le tissu artisanal indispensable à la réalisation des mobiliers qui sont commercialisés sur le Faubourg.

 

A cette époque récente, il était difficile de faire vingt mètres sur cette avenue sans se faire racoler par un vendeur, qui posté sur le pas de porte de son magasin, tentait de vous y faire pénétrer.
Ikéa et consort sont passés par là, et l’augmentation des loyers a fait le reste : les ateliers ont émigrés en banlieue lorsqu’ils n’ont pas simplement disparus, les surfaces libérées ont cédé la place à des lofts d’habitation, des studios photos, des ateliers d’artistes.

Situé passage de la Main d’Or, l’atelier Marcotte est installé au deuxième étage d’un immeuble qui est représentatif de cette évolution : la cité Dupuy.

En 1990, un ébéniste, un encadreur, un tourneur sur bois, un bronzier, un vernisseur, un fabricant de bottes, des marquetteurs et un atelier de mécanique y étaient installés. Il ne reste aujourd’hui que l’atelier des tourneurs et le bronzier.

Cité B. Dupuy Paris passage de la main d'or   Les ateliers Marcotte  
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Les Ateliers Marcotte